VOTRE PANIER

Votre panier est vide.

TÊTE À TÊTE AVEC… QUEIDO TRAORÉ

27, Oct 2020

Même quand on pense tout connaître sur nos joueurs, on peut toujours en apprendre un peu plus ! Petit entretien en tête à tête avec notre ailier Queido Traoré, pour le découvrir plus en détail sur le terrain comme en dehors ! 

QU’EST-CE QUI T’A POUSSÉ À COMMENCER LE HANDBALL ?

J’ai commencé le hand grâce à un ami d’enfance : Ismaël Diba. Son père était entraineur à l’école de hand de Meximieux. Il me voyait très proche de son fils, donc il a proposé à mes parents de me faire tester ce sport !

EST-CE QUE TU RÊVAIS DÉJÀ DE DEVENIR PRO À CE MOMENT LÀ ?

A la base, je ne connaissais rien du tout au hand, je jouais pour être avec mon pote ! Puis au fil des années ça a commencé à beaucoup me plaire. On avait une bande de pote, on se déplaçait comme une petite famille. Jouer au ballon, marquer des buts, les tournois sur herbe, j’ai encore plein de souvenirs de cette époque ! Pour des gosses comme nous, rien ne pouvait nous arrêter ! J’ai commencé à rêver de ça après mes premières sélections avec l’équipe de l’Ain ! Et j’ai eu tellement d’opportunités derrière.

TU ES AILIER, POURQUOI JOUES-TU À CE POSTE ?

Avant je jouais sur le poste d’arrière. J’ai commencé à jouer ailier gauche lors de mon premier regroupement national avec la génération 94. À l’époque les entraîneurs de ce stage avaient des profils qu’ils ciblaient par poste, et le coach du pôle Gilles Malfondet avait voulu m’essayer sur un en ailier gauche. A partir de là j’ai commencé travailler à ce poste en club, au pôle et aussi dans les équipes de France de jeunes. J’ai une motricité différente d’un ailier pur mais avec d’autres capacités ! S’il fallait rejouer arrière de temps en temps, je signe tout de suite !

QUEL EST TON GESTE PRÉFÉRÉ À RÉALISER SUR UN TERRAIN ?

Un chabala ! J’ai tellement vu Mela faire ce geste, dans toutes les positions, en en faisant baver à tous les gardiens. Je rajouterai qu’un bon tir costal remonté en pleine lucarne c’est quand même pas mal !

QUI EST TON JOUEUR PRÉFÉRÉ, TOUTES ÉPOQUES CONFONDUES ?

Uwe Gensheimer est un joueur que j’aime particulièrement. De par la prestance qu’il dégage sur un terrain et son style, c’est le showman que tout le monde adore !

TU NOUS EXPLIQUES LA RAISON DERRIÈRE TON NUMÉRO 3 ?

En venant à Chambéry, je voulais le numéro 13 mais Edin Basic l’avait à l’époque. Du coup je suis resté sur le 3. Gensheimer le porte aussi. Puis par la suite mon fils est né le 30/03, signe que ce n°3 est fait pour moi !

UNE PETITE PHRASE POUR LES JOUEURS DU CENTRE DE FORMATION ?

L’Académie c’est quelque chose de très bien pour les jeunes. Ils ont vraiment tout pour s’y sentir bien. On a eu l’occasion de s’y entrainer et le retour est plutôt positif. Les jeunes du centre doivent en faire leur nouvelle forteresse et je leur souhaite que du positif pour les échéances à venir dans leur nouvelle  salle.

UN DERNIER MOT POUR LES SUPPORTERS DE LA TEAM CHAMBÉ ? 

Ensemble masqué ! C’est seulement ensemble que l’on franchira toutes ces étapes même si parfois il y a de grosses déceptions. Merci de votre présence !

#TEAMCHAMBÉ