VOTRE PANIER

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

UN SOIR SANS

4, Déc 2020 | LIQUI MOLY STARLIGUE

C’est une nouvelle fois avec une équipe fortement diminuée que les Chambériens se sont présentés au Palais des Sports de Montpellier, pour affronter un MHB en pleine confiance. La Team Chambé n’aura que très peu existé dans cette rencontre, et rentre en Savoie avec une lourde défaite pour entamer ce sprint de fin d’année. 42-27.

23 ans. C’est la moyenne d’âge du groupe emmené dans l’Hérault par Érick Mathé ce vendredi. Encore emputé de Alejandro Costoya, Iosu Goñi, Julien Meyer, Lars Mousing et Hugo Brouzet, c’est donc un groupe renforcé par le Centre de Formation qui est venu jouer ce Classico. 

PAS D’ESPOIR

Mais de classico, il n’y aura pas eu ce soir. Les matchs se suivent et ne ressemblent pas pour la Team Chambé qui avait l’habitude de bien entamer ses rencontres. Et si nos ‘Jaune et Noir’ avaient rapidement mené 3-0 face à Saint-Raphaël au Phare et roulé sur la première mi-temps, dimanche dernier, c’est un scénario inverse qui s’est déroulé sous leurs yeux impuissants. Menée 4-0 au bout de 5 minutes, la soirée s’annonçait compliquée pour la Team Chambé. Et si Ben Richert et Jean-Loup Faustin sont parvenus à sonner la révolte et ramener un écart de -6 à -3 au quart d’heure de jeu (15′ : 10-7), l’espoir n’aura été que de courte durée. Les Montpellierains, bien plus en jambes et en réussite, ont maitrisé une rencontre qui aura été quasiment à sens unique. À la mi-temps, le score est de 20 à 13 en faveur des locaux. Une note d’espoir ironique pour tous les Savoyards superstitieux qui se souviennent de la tournure des évènements du week-end précédent… 

SANS PITIÉ

Mais une fois de plus, Montpellier a eu à coeur de ne pas laisser nos joueurs y croire. Ils creusent l’écart face à un 7 chambérien aux allures de Centre de Formation. Tremey, Naal, Tissot, Todesco, Vigneron et Hodzic ont leurs minutes sur le terrain, et n’auront pas à rougir des prestations, face à d’expérimentés adversaires européens. Le 3ème temps mort chambérien de la partie posé par Érick Mathé au quart d’heure du terme (43′ : 31-19) ne viendra pas réveiller les troupes savoyardes, qui restent en grande difficulté en défense. Et malgré un nombre honorable de buts inscrits, c’est une lourde défaite qui vient sanctionner cette prestation chambérienne. Score final 42 à 27. 75% de réussite contre 50%, le réalisme Montpellierain aura fait une bonne partie de la différence dans ce match.

Nouveau revers pour Chambéry à Bougnol, qui n’a toujours pas remporté de victoires en terres montpellieraines depuis 2004. Un match dont les enseignements sont à tirer et à appliquer dès la prochaine rencontre, mardi. 

LES CHIFFRES DE LA SOIRÉE

LES STATS JAUNES ET NOIRES

NIKOLA PORTNER

HARUN HODZIC

NIKOLA PORTNER

LEO NAAL

GERDAS BABARSKAS

QUEIDO TRAORÉ

ANTOINE TISSOT

ALEXANDRE TRITTA

PIERRE PATUREL

MATHIEU VIGNERON

DEMIS GRIGORAS

BENJAMIN RICHERT

ARTHUR ANQUETIL

NOA TREMEY

JEAN-LOUP FAUSTIN
PROCHAIN MATCH

Pas de répit pour les Chambériens, avec un nouveau déplacement à Créteil, dès ce mardi. C’est un match en retard de la J6 qui se jouera une nouvelle fois à 20h. 2 points séparent les deux équipes, et en cas de victoire cristolienne, l’USCHB pourraient remonter sur Chambé au classement. Match crucial, donc, et victoire impérative ! 

Crédit photo : MHB / Patriciasport

#TEAMCHAMBÉ