TÊTE À TÊTE AVEC… JEAN-LOUP FAUSTIN

10, Juil 2021

Après 2 saisons passées en Savoie et 128 buts marqués sous le maillot jaune et noir, le demi-centre Jean-Loup Faustin a annoncé en mai qu’il prolongeait l’aventure avec Chambéry jusqu’en 2023. Il répond à nos questions dans ce tête à tête.

QU’EST-CE QUI T’A POUSSÉ À COMMENCER LE HANDBALL ?

Mes deux parents et mon oncle jouaient au hand. Chez moi, ce sport est familial, donc c’est comme ça que j’ai attéri là dedans ! C’est ma mère qui a commencé à m’entrainer quand j’étais petit, de mes 5 à 14 ans ! C’est grâce à eux que j’ai découvert ce sport et que je l’ai aimé !

ET EST-CE QUE TU RÊVAIS DÉJÀ D’ÊTRE PRO À CE MOMENT LÀ ?

L’envie de devenir pro, c’était pas ça qui me poussait à continuer. Moi ce que j’aimais, c’était de retrouver mes copains et de partager de supers moments dans mon petit club à Clermont L’Hérault. Je suivais forcément l’équipe de Montpellier, j’allais aux matchs à Bougnol quand j’étais petit, ça faisait rêver. Au fil des années quand j’ai pu évoluer, c’est sûr que j’y pensais !

QUELS AUTRES SPORTS AS-TU PRATIQUÉ DANS TA VIE ?

Aucun aussi sérieux que le handball. J’ai essayé le tennis, la natation, le judo, c’était pour découvrir d’autres sports, mais je n’ai jamais accroché autant que le hand ! Je suis resté dedans avec grand plaisir.

QUELLES SONT LES RAISONS QUI T’ONT POUSSÉ À SIGNER À CHAMBÉ EN 2019 ?

En partant de Montpellier, j’étais à la recherche de temps de jeu et d’un collectif où je pouvais retrouver des valeurs de combat, avec une équipe unie, de la fraternité. Chambé correspondait à tous ces critères là. Je connaissais bien Erick et Arthur, ainsi qu’Alex, Queido, avec qui j’avais fait quelques sélections. Le cadre de vie ici m’a aussi aidé, n’étant pas trop citadin !

TU JOUES PLUTÔT DEMI-CENTRE MAIS TU ES ASSEZ POLYVALENT, À QUEL POSTE PRÉFÈRES-TU ÉVOLUER ?

Forcément, demi-centre ! Mais ce que j’aime avant tout c’est jouer ! Peu importe où je me retrouve, j’aime être sur le terrain !

TU AS PROLONGÉ AVEC LE CLUB RÉCEMMENT, QUELLES SONT TES AMBITIONS DÉSORMAIS ?

Continuer à progresser, à évoluer, autant personnelement que collectivement. Faire évoluer le groupe et partager ça avec un maximum des membres de l’effectif ! Ça a été une année difficile mais super enrichissante pour nous, on a senti la progression au fil de la saison. Je veux revivre deux belles années à Chambé avec cette équipe.

QUEL EST TON GESTE PRÉFÉRÉ À RÉALISER SUR UN TERRAIN DE HAND ?

Les gestes techniques je sais les faire, mais je ne les fais pas très souvent. Ce n’est pas trop mon jeu. J’aime faire des tirs en appui !

QUI EST TON JOUEUR PRÉFÉRÉ, TOUTES ÉPOQUES CONFONDUES ?

L’un de mes joueurs préférés c’est Michaël Guigou. C’était une idole quand j’étais jeune. Il a toujours eu quelque chose de particulier et de magique dans son jeu. En plus j’ai pu évoluer avec lui. Au delà du joueur, j’ai beaucoup apprécié sa personnalité.

QU’EST-CE QUI SE CACHE SOUS TON NUMÉRO 88 ?

En partant de Montpellier je voulais changer de numéro, passer à autre chose et tourner la page. J’ai cherché un numéro, et mon père avait le numéro 8 quand il jouait. J’ai voulu le reprendre mais Benjamin l’avait, donc j’ai du m’adapter et j’ai pris le 88 !

#TEAMCHAMBÉ