VOTRE PANIER

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

LES PENSÉES D’ÉRICK MATHÉ AVANT ISTRES

4, Déc 2019 | COUPE DE LA LIGUE

A quelques heures de la rencontre face à Istres à l’occasion du 1/4 de finale de la Coupe de la Ligue, Erick Mathé nous livre dans une interview son ressenti et ses impressions.

La reprise n’a pas été trop difficile suite au match contre Nantes ? 

“Je n’en ai pas eu l’impression en tout cas. Le lendemain de match, vendredi, on a fait récupération tous ensemble mais le week-end était libre donc notre planning nous a permis de nous aérer la tête. Lundi, j’ai retrouvé des joueurs plein de peps et plein de concentration. Bien sûr, c’est frustrant et un peu cruel ce qui s’est passé sur la fin mais on est dans le vrai donc on veut continuer dans cette lignée là.”

Le petit plus de réussite de la saison dernière ne serait-il pas le petit moins de cette année ? 

“Oui, sur ce petit plus je suis d’accord. Sur le fait que ce soit : “la faute à pas de chance”… Bien sûr qu’il y a des coups du sort qui ne sont pas très favorables mais je ne suis pas très fataliste comme garçon donc je préfère me dire qu’il nous manque effectivement ce petit plus. Les doutes peuvent être présents notamment comme lors de cette fin de match contre Nantes : pendant 55 minutes, on est amené à fournir du très beau jeu et les deux dernières minutes, voir la dernière, la balle est un peu plus lourde et le questionnement est un peu plus présent et moins fluide donc forcement ça sa joue un peu. Il s’agit de faire passer ce petit point moins en point plus. Il semble aussi humain que mentalement les doutes surgissent quand les matchs sont serrés comme ça sur les deux dernières minutes. C’est ce genre de choses qui n’existaient pas l’année dernière.”

Où en est le collectif ? 

“On a eu du mal à trouver la bonne carburation, ça c’est sûr ! De façon collective en lien avec le changement de demi-centre et ce de façon individuelle aussi. Les performances individuelles n’ont pas été à la hauteur de celles de l’an dernier mais pourtant le travail au quotidien est là, voir même ça redouble de travail. Je pense qu’on est dans le vrai. Le match contre Nantes a montré que le collectif tournait plutôt pas trop mal.”

Quels sont vos objectifs pour cette Coupe de la Ligue ?

“On a une vraie envie d’aller sur ce Final 4 et clairement je n’ai jamais négligé les coupes même l’an dernier. Pour l’instant, on n’est pas dans le coup au niveau du championnat mais je ne le tue pas pour autant, le parcours reste encore conséquent et on a une remontée à faire certes délicate mais pas inenvisageable. En tout cas les coupes restent un domaine pour nous qui devient peut-être plus important par rapport à l’an dernier.”

Cette rencontre face à Istres est un rendez-vous important ? 

“Oui c’est un rendez-vous important. c’est un objectif. Notre parcours de l’an dernier nous amène directement en ¼ de finale, et au vue des tirages ne pas aller au Final 4 se serait une déception pour nous mais ce n’est pas forcement lié au championnat. C’est lié au fait qu’on rentre directement en ¼ de finale. On ne peut pas se dire qu’on s’en fout de jouer un Final 4. Forcément ça revient à trouver un intérêt assez fort pour nous et clairement au vue de notre championnat c’est une bouffée d’oxygène qu’on a envie d’attraper. Maintenant qu’on est éliminé de la Coupe d’Europe, il nous reste 3 compétitions à jouer et on n’a pas envie que cette Coupe de la ligue soit une aventure juste d’un match.”

Comment appréhendez-vous cette équipe d’Istres ? 

C’est une équipe qui a un peu les mêmes qualités que l’an dernier à savoir beaucoup d’énergie défensive avec pas mal d’agressivité. Elle est arrivée avec complexe l’an dernier en première division et là elle a l’air complètement décomplexée. C’est un groupe qui est rarement largué et qui a accroché déjà des bonnes performances. Ils ont été au Final 4 il y a deux ans en étant en Proligue donc c’est une équipe qui même avec un objectif de montée en première division n’avez toujours pas abandonné l’objectif de la coupe de la ligue donc on aura forcément une équipe qui aura envie de se qualifier également.”

#TEAMCHAMBÉ